Je vais sommairement vous présenter Shotcut. Il est disponible pour Windows, MacOS et Linux.

Est-ce que c’est le meilleur ? Non.

Est-ce qu’il peut répondre à la majorité de vos demandes ? Très certainement.

Si vous voulez le prendre en main complètement voici le PDF disponible en français (miroir)

Ce tutoriel est un exercice de mise en jambe qui vous fera découvrir les aspects suivants :

  • La base d’une timeline à plusieurs éléments
  • ajouter des éléments sur une timeline
  • ajouter un filtre à un élément

Présentation générale

La première fois que vous allez ouvrir Shotcut, il va vous proposer de créer un nouveau projet.

Vous pouvez décider du dossier et de son nom

Pour éviter qu’il se base sur le premier fichier que vous allez déposer, je vous propose de changer le mode vidéo (pas la peine de faire du 4K 60fps, un bon vieux 1080p 30fps, ça fait l’affaire).

Cliquez “Début” et… il semble ne rien se passer :

Vous pouvez redimensionner les zones avec les poignées afin d’avoir un peu plus de place en bas et à droite tel que ci-dessous

Préparation et planification

Prenez votre premier fichier (par exemple des formes qui suivent le son générées sur Android ou votre navigateur ou un programme ) et glissez-déposez-le dans la zone de droite.

La lecture du fichier débute dans la zone centrale de Shotcut.

Ajoutez tous les médias dont vous avez besoin dans cette zone. Vous pourrez en rajouter plus tard évidemment.

Ensuite, à gauche cliquez le sur hamburger et faites “Ajouter une nouvelle piste vidéo” ou faites juste Ctrl-i.

On va poser 3 secondes le principe des pistes vidéo. Elle s’empilent les unes sur les autres comme suit :

la piste 1 est cachée par la 2 qui est cachée par la 3 qui est cachée par la 4

Dans Shotcut il y a une subtilité un peu casse-pied: on ne peut pas réorganiser les pistes après coup.

Il faut donc bien réfléchir à son projet en amont.

Ce que nous allons faire, c’est avoir la vidéo en fond et ajouter deux calques avec du texte par-dessus la vidéo.

Il nous faut donc 3 pistes avec en piste 1 la vidéo de fond et les pistes 2 et 3 avec les images (qui ont un fond transparent)

Assemblage et positionnement

Pour insérer les médias dans la timeline, il faut :

  • Sélectionner la piste
  • Sélectionner le média (en double-cliquant)
  • Cliquer + pour l’ajouter à la piste sélectionnée

Et boum ! c’est dedans !

Vous pouvez zoomer/dézommer la timeline avec le slider. Parfois le logiciel peut avoir un temps de réponse un peu long, surtout sur les gros projets.

C’est normal, on ne panique pas.

On ajoute maintenant un des textes avec la même technique et on s’aperçoit que la durée n’est pas la bonne.

Il suffit de “tirer” à droite pour allonger la durée

Une fois que les images font la même durée que le fond et ont toutes été ajoutée, on obtient ceci :

Les deux textes sont au centre et ne font pas la bonne taille.

Pour régler ça, il faut alors sélectionner l’un des textes dans la timeline, aller dans l’onglet Filtres et en ajouter un :

Dans la liste proposée, vous avez au-dessus une recherche. Taper “taille” et sélectionnez “Taille et position”

Deux solutions s’offrent à vous : Utiliser les poignées (le rond au centre gère la position, quand les coins gèrent la taille) ou rentrer les valeurs

Placez le texte à l’endroit souhaité et faites la même procédure pour la seconde image

Une fois que c’est jugé satisfaisant, on peut passer à l’export

Export

Cliquez sur le bouton Exporter, disponible en haut

Sur la gauche, un panneau apparait… mal :

On utilise la poignée à droite pour le redimentionner et arriver à le lire.

On va pas s’embêter et on va sélectionner l’option YouTube.

Une fenêtre va vous demandez où vous souhaitez enregistrer le fichier vidéo et une fois validée, la tâche va se lancer, dans le panneau de droite :

Ne faites pas confiance au temps indiqué.

Une fois l’export fini, vous pouvez envoyer votre oeuvre magnifique sur YouTube !

Et voilà le résultat !

Shotcut : un logiciel de montage libre, gratuit simple et puissant
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *