Si vous avez déjà utilisé le tutoriel précédent pour faire une image fixe et de l’audio, cette méthode devrait vous plaire.

Si vous ne l’avez pas lu, allez donc le lire, notamment pour les instructions d’installation.

Voilà ce qu’on obtiendra à la fin :

Ma-gni-fique.

Le principe

L’overlay vient par-dessus la boucle. Ici les carreaux noirs représentent la transparence

Nous allons faire la même chose que dans le tutoriel utilisant VLC mais avec une seule et unique ligne de commande. Pas besoin d’aller le relire, les éléments en commun seront répétés ici.

Si vous connaissez un peu FFMPEG, pour info, la commande est :

ffmpeg -i loop.mp4 -i overlay.png -filter_complex "overlay=0:0" -i audio.mp3 -shortest -acodec copy output.mp4

On a 3 inputs notés “-i” :

  • une boucle vidéo : un mp4 en 1920×1080
  • un overlay : un PNG de 1920x1080px avec de la transparence à 0px du haut et 0px de la gauche
  • l’audio : votre MP3

Et tout sera envoyé dans un fichier output.mp4

Si vous êtes un peu plus novice, on va vous guider

Le fond vidéo (la boucle)

il s’agit d’une vidéo qui va tourner en arrière plan et animer un peu l’écoute tout en restant discret :

Crédits : le fond vient de Wallup, les vagues et leur animation ont été faits par mes soins

Pour vous éviter d’en créer vous-mêmes, j’ai préparé plusieurs vidéos qui bouclent les 20s, vues plus haut, pendant des durées différentes :

Licence des boucles : WTFPL (Do What The Fuck You Want to Public License)

NOTE : Pour tester, on vous conseille la version de 15 minutes. On déconseille aussi des vidéos de plus de 3h sur YouTube, ça décourage les gens de cliquer.

Changer la couleur de la boucle

On va pas se mentir, c’est compliqué… Voilà une commande qui permet de changer la couleur et d’exporter une nouvelle loop :

ffmpeg -i loop.mp4 -filter "colorchannelmixer=.3:.4:.3:0:0.5:0.5:0.5:0.5:.3:.4:.3" loop-green.mp4

Les 4 premiers nombres sont pour le rouge, les 4 suivants pour le vert et les 4 derniers pour le bleu.

Voilà ce que ça donne avec des valeurs différentes (en gras celle la plus élevée) :

Voilà le résultat pour colorchannelmixer=.3:.4:.3:0:0.5:0.5:0.5:0.5:.3:.4:.3
colorchannelmixer=.3:.4:.3:0:.3:.4:.3:0.5:0.5:0.5:0.5
colorchannelmixer=0.5:0.5:0.5:0.5:.3:.4:.3:0:.3:.4:.3

Ne tentez pas de vous amuser à changer la couleur directement dans la commande pour deux raisons :

  • ça prendrait énormément de temps en plus à chacun des traitements
  • ça n’est pas compatible avec l’overlay apparemment

Mieux vaut exporter sa boucle de la couleur de son podcast et la garder de côté pour la réutiliser ensuite.

Créer ses propres boucles

Il existe plein d’autres vidéos faites pour être mises en boucle, disponible gratuitement, par exemple sur pixabay ou cette superbe cassette audio qui tourne mais il faudra les rendre plus longues.

Pour créer une boucle avec FFMPEG, il faut en fait lui dire de concaténer/combiner une liste de vidéo. Ici cette liste sera la même vidéo plusieurs fois indiquée dans un fichier texte.

Chaque ligne de ce fichier texte doit indiquer :

file 'nom-de-la-video.mp4'

Personnellement je renomme toujours ma boucle unitaire “input.mp4“, comme ça je peux réutiliser un fichier que j’ai nommé “list.txt“.

Mais le mieux est encore d’utiliser ce pastebin et d’enlever des lignes pour avoir la boucle de la longueur souhaitée.

Cela donne un fichier de cette forme (ici il y a “seulement” 5 répétitions) :

file 'input.mp4'
file 'input.mp4'
file 'input.mp4'
file 'input.mp4'
file 'input.mp4'

On va ensuite faire appel à ce fichier “list.txt” dans la commande suivante :

ffmpeg -f concat -i list.txt loop.mp4

FFMPEG va donc créer ce fichier “loop.mp4” qui répète autant de fois que list.txt le demande.

Astuce : Créez des fichier loop.mp4 de longueurs cohérentes avec vos productions.

Si vous faites des émissions de “2h et quelques”, faites une loop de 3h, vous aurez de la marge. Pour cela si la boucle input.mp4 fait 20s, cela fait un fichier list.txt de 540 lignes (3h x 60 min x 60 s= 10800. Si on divise 10800 par 20s de boucle on obtient 540).

L’overlay (avec le titre, la pochette etc…)

Sortez votre logiciel préféré pour le créer, que ce soit un logiciel ou un service en ligne. (Comme mon préféré Google Drawing ou Pixlr)

Ajoutez ce que vous voulez, mais je vous conseille de vous inspirer librement de l’image ci-dessous :

Exemple de calque avec une pochette et des infos
Télécharger le calque de démo
Ouvrir le Google Drawing (lecture seule)

Seules contraintes : de la transparence (faites un PNG) et une dimension de 1920x1080px.

Vous disposez d’une zone au-dessus des vagues où vous êtes libres de faire ce que vous voulez :

Voilà un template qui vous permet de vous repérer.
Télécharger le template

Préparer ses fichiers

Mettez tous vos fichier dans le même dossier et renommez-les* :

  • overlay.png pour l’image d’overlay
  • loop.mp4 pour la vidéo de fond avec la boucle qui se répète
  • audio.mp3 pour le fichier audio de votre émission

* vous pouvez aussi modifier la commande donnée ci-après avec les noms de fichiers de votre choix, bien évidemment.

Rendez-vous dans le dossier avec le terminal ou cmd… ou mettez-les dans le même dossier que le fichier ffmpeg, selon votre configuration.

Tapez la commande donnée au début :

ffmpeg -i loop.mp4 -i overlay.png -filter_complex "overlay=0:0" -i audio.mp3 -shortest -acodec copy output.mp4

Magie !

Vous obtenez la vidéo souhaitée :

Voici le fichier output.mp4 obtenu

Si vous aviez une couleur particulière et que votre fichier s’appelle loop-green.mp4 :

ffmpeg -i loop-green.mp4 -i overlay.png -filter_complex "overlay=0:0" -i audio.mp3 -shortest -acodec copy output-green.mp4

Et on obtient ceci :

Voici le fichier output-green.mp4 obtenu
Publier votre podcast sur YouTube : la méthode classe avec FFMPEG
Étiqueté avec :            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *