On ne va pas parler ici du son, mais des méta-données de vos fichiers audio (ou vidéo, ça marche aussi, mais on va partir du principe que vous faites un audio mp3).

Méta-quoi ?

Les métadonnées ce sont des informations supplémentaires que l’on peut intégrer dans un fichier.

Il s’agit de :

  • Titre de la piste
  • Artiste (de la piste)
  • Artiste de l’album
  • Album
  • Année
  • Numéro de piste
  • Nombre de pistes
  • Genre
  • Commentaire
  • Compositeur
  • Artiste original
  • Copyright
  • URL
  • Encodeur
  • Pochette (s)

On appelle ça aussi des tags, et ils suivent une norme : id3tag, en l’occurence. Je recommande id3tagv2, qui permet un peu plus de champs d’information que la v1. De toute façon c’est rétro-compatible.

Mais vous pouvez vivre sans le savoir, “c’est juste pour la culture générale”, comme disent les profs.

Pourquoi les remplir ?

Pour plusieurs raisons, mais principalement pour permettre de rendre indissociables du fichier, les informations d’habitude uniquement présentes dans le flux.

C’est notamment intéressant d’avoir des archives facilement enregistrables, consultables et surtout complètes.

NOTE : Car OUI il ne faut pas uniquement se fier à son hébergeur. Il peut avoir un problème ou fermer un jour.

Cela vous permet, au minimum, si vous faites une pochette par épisode, de réunir ce fichier à l’intérieur du mp3. Un fichier avec l’image + le son.

Plus généralement, cela vous permettrait, en cas de fermeture de l’hébergeur par exemple, de retrouver vos notes d’émission dans le champs “Commentaires”, retrouver vos invités dans “Artiste” etc…

Bref, pour résumer le principe : Un fichier pour les réunir toutes*, un fichier pour les trouver, un fichier pour les sauvegarder et ensemble les lier (*les informations !).

Ok, tu m’as convaincu, je fais comment ?

Tu utilises un logiciel pour éditer tes tags. Il en existe plein, iTunes le fait, Audacity te propose de le faire au moment de l’export, même l’explorateur windows le fait un peu notamment (clic-droit>Propriétés).

Mais c’est pas toujours pratique ou complet, donc je vais en conseiller deux qui ne servent qu’à ça et qui le font bien :

  • Easytag compatible Windows et Linux (Mon préféré, hyper complet)
EasyTag avec ses 3 colonnes super pratiques
  • MP3TAG compatible Windows et Mac (celui que j’utilise sur mon Mac, un des rares à être gratuits sur cette plateforme)
Screenshots
MP3TAG qui fait le job quand on veut pas bouffer 12GB de ram en ouvrant iTunes

Le principe reste le même pour les deux : on sélectionne un dossier (soit par l’arborescence, soit via fichier > ouvrir ) et on clique sur un des fichiers pour le sélectionner et l’éditer.

A droite ou à gauche, selon si c’est EasyTag ou MP3TAG, respectivement, vous retrouverez un formulaire avec les champs que je vous ai listés plus haut. Il suffit de les remplir… Et de bien penser à enregistrer (avant de cliquer sur un autre fichier) !

(Attention : sur EASYTAG, la pochette est dans un onglet “Images”)

UPDATE : comme précisé dans les commentaires par Gontran (merci à lui) vous pouvez aussi faire ça depuis Android avec MP3 Tag Editor

Capture d'écran

Et après ?

Bah après c’est beau, ça marche, vous avez vos fichiers qui sont par-faits. Pensez juste à faire une sauvegarde de ces beaux fichiers remplis d’information. Votre “vous du futur” vous remerciera.

Des fichiers de podcast bien faits (id3tags)

Un avis sur « Des fichiers de podcast bien faits (id3tags) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *